Le Mot du Directeur

Date de mise à jour : 29-01-2018

Le Mot du Directeur

Discours de Madame NAPOL - Directeur du CHMD à la cérémonie des vœux 2018 du personnel du CHMD

Madame La Présidente du Conseil de Surveillance,
Mesdames, Messieurs,

C’est avec joie que je vous accueille pour la manifestation dédiée aux vœux dans un format que nous avons souhaité « renouvelé » en cette année 2018.
Je ne dérogerai pas à la tradition et je forme des vœux pour que chacun d’entre vous soyez en Bonne santé en 2018, que cette année soit également l’occasion d’un épanouissement pour vous et vos familles, dans l’aboutissement des projets que vous nourrissez.
Je forme également des vœux pour que notre institution continue d’aller de l’avant, de grandir avec pour ambition majeure d’améliorer la prise en charge de nos usagers - du sanitaire et du médico-social et dans le même temps d’améliorer aussi la qualité de vie au travail des personnels, les deux aspects se nourrissant mutuellement.

RETROSPECTIVES 2017

Je reviens sur l’année écoulée qui a été particulièrement riche en concrétisations attendues de longue date.
• C’est d’abord l’ouverture de l’Unité d’hospitalisation Programmée et séquentielle des adolescents (UHPSA) qui a accueilli ses premiers patients en mai 2017.
• Les 2 hôpitaux de jours adultes ouverts en fin 2016, ont progressivement atteint un rythme de croisière dans leur fonctionnement en 2017.
• En toute fin d’année, et après bien des péripéties et des investissements, la filière autisme a pu être installée dans les locaux de la PFL, et des adaptations seront encore nécessaires, avant que les conditions de prise en charge ne soient satisfaisantes.
Outre les aspects cliniques, nous avons pu bâtir en 2017 notre Schéma Directeur Immobilier (SDI) pour le Sanitaire visant à rapatrier sur le site de Mangot Vulcin l’intégralité de nos lits d’hospitalisation et donc la fermeture du site de Balata.
Ce schéma comporte également un volet ambitieux pour l’extra hospitalier avec la construction ou l’achat de 5 CMP- CATTP.

1. Fort de France Est
2. Rivière-Salée (Pédo)
3. CMP-CSA – Acajou
4. CMP-CATTP Francois (Adultes + Pédo)
5. CMP-CATTP - HDJ Trinité

La recherche des financements de ces projets d’investissement est en cours et pourrait trouver une issue dans le cadre du suivi du CH Maurice DESPINOY au COPERMO.
Enfin plus globalement nous devons nous féliciter Tous, de la trajectoire de notre redressement financier qui se poursuit. Pour mémoire le déficit structurel qui s’élevait à 14,7 millions d’euros en 2013 passe fin 2017 au-dessous de la borne des 10 millions d’euros.
Ce résultat n’est pas le fruit du hasard et je remercie chacun d’entre vous pour y avoir contribué…

PERSPECTIVES 2018

Le travail se poursuit et nous sommes conviés en 2018 à de nombreux chantiers collectifs, je vais rappeler les principaux d’entre eux.
1) – La Visite de Certification V2014
Prévue au mois de mai 2018 et pour laquelle de nombreux groupes de travail s’investissent depuis plusieurs mois sous le pilotage de la cellule qualité.
Il reste encore des progrès à faire à tous les niveaux pour corriger certains dysfonctionnements.
2) – Un nouveau Projet d’Etablissement pour la période 2019-2023.
 Il s’agira d’abord de tirer le bilan du projet d’établissement qui s’achève (2014-2018).
 D’élaborer le prochain projet médical autour duquel s’élaboreront les projets satellites, la communauté médicale s’investit déjà dans cette réflexion dans le respect toutefois de la trajectoire financière déjà tracée dans le cadre du COPERMO jusqu’à 2022 et qui nous engage tous.
3) – Un schéma Directeur immobilier pour le médico-social.
Nous devons concrétiser en 2018 avec le concours de la Collectivité territoriale de Martinique et de l’ARS, l’élaboration d’un Schéma directeur pour le secteur médico-social, comportant 2 volets
 la construction de l’EHPAD de 60 places
 la reconstruction des FAM Surcouf et Morne Vert.
Outre les chantiers stratégiques majeurs, je voudrais évoquer avant de terminer quelques projets institutionnels internes qui continueront de nous mobiliser en 2018 car ils auront un impact déterminant sur les conditions de travail au sein de l’établissement
 Le chantier sur les risques psychosociaux lancé par la DRH en lien avec le CHSCT
 La refonte des plannings des unités intra-hospitalières avec des séquences de travail de « 7h30 »
 La réhabilitation des pavillons PINEL-CABANIS à Balata pour accueillir l’activité du SSP-CENTRE
Je vous renouvelle donc mes vœux sincères de Bonne, heureuse et fructueuse année 2018, à tous.