Evolution

Date de mise à jour : 28-09-2011

Evolution

L’avancement comprend : l’avancement d’échelon et l’avancement de grade.

L’avancement d’échelon est automatique. Il s’appuie sur l’ancienneté et la notation. En fonction de la notation, la durée de temps à passer dans chaque échelon peut être réduite ou augmentée. L’avancement est prononcé par le directeur, après avis de la commission paritaire compétente.

L’avancement de grade est une promotion. Il se fait au choix après inscription sur un tableau d’avancement ou par voie de concours.

L’avancement de grade n’est pas un droit. Peuvent en bénéficier, sous réserve d’ancienneté et de possession des titres ou diplômes requis, les agents qui ont fait la preuve de leurs capacités à remplir des fonctions supérieures. Il est prononcé par le directeur, le cas échéant après avis du chef de service et de la commission paritaire compétente.

Exemple : grille des infirmiers des services de soins de catégorie B, classe normale (au 30/09/2004)

Durée moyenne Indice majoré
Echelon 1 1 an 307
Echelon 2 2 ans 323
Echelon 3 3 ans 342
Echelon 4 3 ans 366
Echelon 5 4 ans 389
Echelon 6 4 ans 415
Echelon 7 4 ans 445
Echelon 8 480

Cette grille signifie que si vous êtes recruté au 1er échelon (IM 307 soit 2112,78 euros brut), vous mettrez en moyenne 1 an pour atteindre le 2e (IM 323 soit 2218,93 euros brut), puis 2 ans pour atteindre le 3e (IM 342 soit 2344,96 euros brut). Cependant, le passage peut aussi être plus rapide en fonction de votre note et donc de votre évaluation.

Exemples d’avancement de grade :

- Infirmière de classe normale → infirmière de classe supérieure (tableau d’avancement).

- adjoint des cadres → Attaché d’administration hospitalière (concours national).